Papadakis-Cizeron-ostrava

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont remporté leur troisième titre européen consécutif, samedi à Ostrava, en République tchèque, une première pour un couple français. Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron étaient en position délicate après le programme court des Championnats d’Europe. Troisièmes derrière les Russes Ekaterina Bobrova-Dmitri Soloviev et les Italiens Anna Cappellini-Luca Lanotte après le programme court jeudi, les Français ont vécu des heures compliquées. Patinant en derniers samedi après-midi, les Français ont assumé la pression et délivré un très bon programme libre (de loin le meilleur et le plus moderne du dernier groupe) pour s’imposer finalement assez nettement, même s’il ne s’agit pas de leur meilleur score de la saison (189,67 pts, devant les Italiens, 186,64 et les Russes, 186,56). «C’est un soulagement parce que c’est ce qu’on voulait, réagissait Gabriella Papadakis. Un troisième titre, ça fait beaucoup, c’était quand même important et on était troisièmes après le court. C’était encore un autre challenge donc oui c’était encore plus fort que le deuxième titre qui était encore plus fort que le premier.» Cizeron ne cachait pas avoir traversé une période délicate après le programme court : «Heureusement, on a une équipe autour de nous qui nous donne l’énergie dont on a besoin, insistait le Français, faisant référence aux trois coaches du couple (Romain Haguenauer, Marie-France Dubreuil et Patrice Lauzon), qui les entraînent à Montréal. Et puis on patine ensemble depuis treize ans ensemble avec Gabriella.»
Rendez-vous avec Virtue et Moir aux Mondiaux. L’affrontement entre les Français et les Canadiens, lors des Mondiaux d’Helsinki (29 mars-2 avril) devrait être très serré.