Bleus-biélo

L’équipe de France conserve intactes ses chances de qualification pour les quarts de finale grâce à sa victoire sur la Biélorussie (4-3) après les tirs au but. Ce succès face à la Biélorussie permet à l’équipe de France de continuer à croire en ses chances de qualification pour les quarts de finale du Championnat du monde. Mais que ce fut compliqué. Le match avait pourtant bien commencé avec un but de Treille en première période. En supériorité, les Bleus creusaient l’écart grâce à Fleury. Avec deux buts d’écart face à des adversaires qui ne se trouvaient pas, on pouvait penser que la France était bien partie. Sauf que la défense biélorusse se mettait en place et devenait un rempart infranchissable. Sauf que Pavlovich et Sharangovich mettaient les deux formations à égalité dans cette deuxième période. En supériorité, Kulakov donnait l’avantage aux Biélorusses et plombait un peu l’ambiance de l’AccordHotels Arena, loin d’être pleine. Les Bleus tentaient alors le tout pour le tout et convoquaient leur chance. Car sans elle, l’issue aurait été sûrement différente. On se rappellera de ces deux poteaux coup sur coup de Linglet sur la cage française. Ou de ce palet qui traverse la défense sans trouver la crosse d’un buteur. Et au final, Bellemare arrachait la prolongation. Stérile, elle laissait place aux tirs au but où Cristobal Huet et Stéphane Da Costa s’illustraient pour offrir la victoire de l’espoir aux Bleus.