Da Costa-CDM

Ce samedi 6 mai, pour son premier match du Championnat du Monde 2017 à l’AccorHotels Arena, l’équipe de France s’est inclinée sur le fil 3-2 contre la Norvège. Menés 2-0 à la mi-match, les Bleus sont restés dans la partie jusqu’au bout grâce à un doublé de Stéphane Da Costa et aux 21 arrêts de Cristobal Huet. Ce dimanche, les Français enchaineront face à la Finlande (16h15).

Pour son premier match à l’AccorHotels Arena, l’équipe de France avait rendez-vous avec la Norvège, un adversaire qui l’avait privée de JO en septembre lors du TQO à Oslo. Si les Bleus ont soif de revanche, le début de rencontre était à mettre au crédit des Norvégiens. Cristobal Huet dévie un tir de la jambière, puis Antonin Manavian s’illustre d’un beau bloc. Les Bleus héritent ensuite d’un powerplay et Stéphane Da Costa, excentré sur la gauche, envoie un superbe shoot, malheureusement sans succès (6’51). Puis, durant la majeure partie du tiers, les deux équipes se jaugent et se neutralisent. Il faudra attendre les cinq dernières minutes pour voir les Tricolores accélérer la cadence. Tour à tour Anthony Rech, Olivier Dame Malka, Yohann Auvitu, Valentin Claireaux et Nicolas Ritz prennent leur chance, mais Lars Haugen – le gardien norvégien – répond présent. La première pause intervient alors sur le score de 0-0.
Le doublé de Da Costa
Si Damien Fleury se procure la première occasion du deuxième acte, ce sont bien les Norvégiens qui vont dominer cette période. Après un powerplay improductif, les Français se font surprendre par Ken Andre Olimb, qui trompe Cristobal Huet sur sa droite (1-0, 25″13). Sonnés, les Tricolores subissent ensuite un énorme temps-fort norvégien qui entraîne de nombreuses pénalités. Malgré de splendides arrêts signés Huet, les Bleus vont concéder un deuxième but à la fin d’une double infériorité par Patrick Thoresen (2-0, 29″40). La mi-match dépassée, le scénario ne change pas et les coéquipiers de Laurent Meunier se font sanctionner à trois reprises. Tenant bon en défense, les Bleus vont sortir la tête de l’eau grâce à une percée de Pierre-Edouard Bellemare, qui provoque la faute adverse. Sur le 4vs4 suivant, Damien Fleury trouve Stéphane Da Costa en retrait, qui patiente, feinte le centre, avant de glisser de près le palet au fond des cages (38″14). 2-1 : la France revient dans la partie avant l’ultime période…
Volontaires, les Bleus tentent de porter le danger dans le camp adverse mais ne parviennent pas à concrétiser leurs opportunités. Sans dominer, la Norvège parvient à reprendre deux longueurs d’avance sur un exploit individuel de Patrick Thoresen, qui s’offre par l’occasion un doublé (3-1, 49″49). Pas le temps de douter, les Français vont dans la foulée marquer par l’inévitable Stéphane Da Costa, auteur lui aussi d’un doublé (3-2, 49″59, Ass. Yohann Auvitu et Nicolas Besch). Malgré le soutien des 8000 spectateurs présents à l’AccorHotels Arena, les Français ne vont ensuite pas parvenir à renverser la situation. La Norvège sort finalement vainqueur de ce duel intense et indécis.
À égalité avec les Norvégiens au nombre de tirs (24), les Français pourront regretter « les pénalités concédées lors du deuxième tiers et les occasions manquées de justesse dans le troisième tiers » a déclaré Dave Henderson en conférence de presse. Pas récompensés de leurs efforts ce soir, les Bleus « seront prêts demain pour le match qui les attend face à la Finlande », vainqueur 3-2 de la Biélorussie vendredi.

Programme et résultats de l’Équipe de France au 1er Tour (Groupe B)
• Samedi 6 mai : Norvège 3-2 France (0-0 ; 2-1 ; 1-1)
• Dimanche 7 mai : Finlande – France (16h15, à suivre en direct sur Canal + Sport)
• Mardi 9 mai : Suisse – France (20h15, à suivre en direct sur Canal + Sport)
• Jeudi 11 mai : Canada – France (20h15, à suivre en direct sur Canal + Sport)
• Vendredi 12 mai : France – Biélorussie (20h15, à suivre en direct sur Canal + Sport)
• Dimanche 14 mai : France – République tchèque (16h15, à suivre en direct sur Canal + Sport)
• Lundi 15 mai : France – Slovénie (20h15, à suivre en direct sur Canal + Sport)

Suivez et encouragez les Bleus sur les réseaux sociaux en utilisant les hashtags #EnsemblePour2017 et #WeCanBeHeroes.