Quarts

Après les poules, place aux phases finales du Championnat du Monde de Hockey sur Glace 2017 de l’IIHF ! Le Canada, la Suisse, la République tchèque, la Finlande, les États-Unis, la Russie, la Suède et l’Allemagne sont les huit équipes qualifiées. La lutte pour le graal commence dès jeudi avec les quarts de finale. L’AccorHotels Arena accueillera deux affiches qui s’annoncent palpitantes et spectaculaires : Russie – République tchèque et Suisse – Suède ! Ne manquez pas l’occasion de voir les meilleures équipes de hockey sur glace du monde à Paris !

Russie – République tchèque : 39 titres réunis !

Le premier quart de finale à Paris sera un véritable choc entre deux nations-phares du hockey sur glace mondial. Si la République tchèque affiche 12 titres de Champion du Monde (dernier en 2010) et une médaille d’or olympique (1998) à son palmarès, la Russie possède une vitrine encore plus impressionnante avec 27 titres mondiaux (dernier en 2014) et huit médailles d’or olympiques (dernière en 1992).
Les Russes sont d’ailleurs des habitués du dernier carré. Sur les dix dernières années, ils ont récolté huit médailles : 4 en or, 2 en argent et 2 en bronze ! La dernière confrontation en phases finales de Championnat du Monde entre ces deux pays remonte à 2011. En Slovaquie, la République tchèque s’était alors imposée 7-4 dans le match pour la 3ème place.
Côté effectifs, les deux équipes présentent chacune six joueurs évoluant en NHL. La Russie s’appuie notamment sur Artemi Panarin, attaquant des Chicago Blackhawks qui a atteint les 30 buts et dépassé les 70 points sur ses deux dernières saisons dans la prestigieuse ligue nord-américaine ! Âgé de 25ans, Panarin figure actuellement en tête du classement des marqueurs du Mondial avec 13 points dont 6 buts. En ce qui concerne les Tchèques, le jeune prodige des Boston Bruins, David Pastrnak, affiche 7 points dont 1 but marqué face à la France.
Si la République tchèque a connu un parcours plus laborieux que prévu au sein du poule B, avec 13 points en 7 matches, la Russie a impressionné sur la glace de Cologne. Meilleure attaque (35 buts) et co-meilleure défense (10 buts) de la compétition, la Russie a balayé l’Italie 10-1 et signé des blanchissages face au Danemark (3-0), la Slovaquie (6-0) et la Lettonie (5-0).

Suisse – Suède : Remake de la finale 2013

Les Suisses, qui ont brillamment terminé à la 2ème place du groupe B, sont désormais habitués à l’AccorHotels Arena, tout comme leurs supporters qui n’ont cessé de mettre l’ambiance tout au long de la première partie du tournoi. Le duel avec les fans vikings arrivant de Cologne s’annonce très prometteur !
Unique tombeuse du Canada au bout du suspense (3-2), la sélection helvète a d’ailleurs offert de nombreux scénarios à suspense aux spectateurs. Avec quatre matches terminés au-delà du temps règlementaire, la Suisse possède le record de cette édition ! Quatre ans après leur médaille d’argent acquise à Stockholm, les Suisses ambitionnent de retrouver le dernier carré du Championnat du Monde. À l’époque, la Suisse s’était inclinée 5-1 en finale face à la… Suède ! Un air de revanche règnera donc sur la glace parisienne.
La Suède, 5ème pays au classement IIHF, est une des nations emblématiques du hockey sur glace. Surnommée la « Tre Kronor », la sélection suédoise possède 9 titres de Champion du Monde à son palmarès (dernier en 2013), auxquels il faut ajouter 2 médailles d’or olympiques (dernier en 2006). Lors de la première phase du tournoi, la Suède a réussi à accrocher les États-Unis (3-4) et la Russie (1-2 tab), et a réalisé des scores-fleuves face à l’Allemagne (7-2) et l’Italie (8-1).
Si la Suisse pourra compter sur son meilleur marqueur Vincent Praplan, auteur de 4 buts et 3 assists, la Suède y opposera Henrik Lundqvist, gardien des New York Rangers. Comme lui, 18 Suédois évoluent au sein de la prestigieuse NHL. Âgé de 35 ans, le portier scandinave affiche un palmarès vertigineux, avec notamment deux médailles olympiques, deux médailles d’argent aux Mondiaux et deux participations aux All-Star Game de NHL. Son homologue suisse n’est pas en reste : Leonardo Genoni possède le meilleur pourcentage d’arrêts du Mondial (94,21%).

source: http://www.hockeyfrance.com

Programme des quarts de finale

Jeudi 18 mai à Paris

  • Russie – République tchèque(16h15)
  • Suisse – Suède(20h15)

Jeudi 18 mai à Cologne 

  • États-Unis – Finlande(16h15)
  • Canada – Allemagne(20h15)