Thomas Bach

Le président du CIO Thomas Bach a exprimé son regret après la décision de la NHL de ne pas libérer ses joueurs pour les Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang en 2018. La NHL a annoncé lundi qu‘elle ne libérerait pas ses joueurs en vue des Jeux Olympiques d’hiver 2018 qui se dérouleront à Pyeongchang, une première depuis 1994 et les Jeux Olympiques de Lillehammer (Norvège). Cette décision risque de pénaliser toutes les grandes nations du hockey sur glace qui sont presque exclusivement composées de joueurs évoluant en NHL. Une décision largement regrettée par Thomas Bach, président du CIO. «Je suis désolé pour les athlètes, ça doit être une énorme déception pour eux. Il est évident que la NHL veut d’abord plus d’argent ou quelque chose d’autre. En fait, on ne sait pas vraiment ce qu’ils veulent» a-t-il déclaré. Une situation particulièrement tendue depuis la Ligue nord-américaine a réclamé des contreparties financières au CIO.