Gary Bettman

En marge de la première rencontre de la finale de Coupe Stanley entre Pittsburgh et Nashville, Gary Bettman, président de la NHL, a affirmé que les joueurs de la Ligue ne seront pas libérés pour les Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang (Corée du Sud) en 2018. Le refus semble bien définitif. Interrogé sur la possibilité de voir des joueurs NHL évoluer en Corée du Sud, à Pyeongchang, à l’occasion des Jeux Olympiques d’hiver 2018, Gary Bettman, président de la Ligue nord-américaine a fermé la porte à tout accord avec le Comité International Olympique (CIO) : «Je sais qu’il y a eu un certain nombre de déclarations émanant soit de René Fasel (le président de la Fédération internationale), soit des représentants des joueurs NHL, assurant que le dossier était encore ouvert. Le dossier n’est pas ouvert, il ne l’est plus, j’espère que c’est assez clair comme cela», a martelé Bettman. Jeux Olympiques d’hiver seront donc privés des joueurs estampillés NHL pour la première fois depuis 1998 et les Jeux de Nagano (Japon). Cette décision a été motivée par le retrait de l’aide financière apportée par le CIO depuis 1998 à la NHL pour financer les voyages, hébergements et assurances des joueurs participant aux JO. Le manque d’attrait commercial de la Corée du Sud a également pesé dans la décision. Meilleure ligue de hockey sur glace au monde, la NHL vise clairement le marché chinois, qui accueillera les Jeux 2022, à Pékin. La préparation de la saison 2018-2019 s’effectuera d’ailleurs en Chine.