Papadakis-Cizeron

La FFHG vient de publier un communiqué après le retour du couple vedette Papadakis-Cizeron d’Helsinki où ils ont disputé les championnats du monde de patinage artistique. Un communiqué qui remet les pendules à l’heure…« GABRIELLA PAPADAKIS ET GUILLAUME CIZERON CHAMPIONS DU MONDE DU PUBLIC ET DE LA PRESSE INTERNATIONALE MAIS PAS DE CERTAINS …..OFFICIELS D’ARBITRAGE ! »
Devant l’émotion suscitée par l’exceptionnelle performance de Gabriella PAPADAKIS et son partenaire Guillaume CIZERON au sein de la communauté du patinage mondial et bien évidemment dans notre pays, par la perte injustifiée de leur titre mondial, la Fédération Française des Sports de Glace tient à s’associer de tout cœur avec ses athlètes.
Cette performance qui apporte une dimension artistique jusqu’alors méconnue dans la discipline de la Danse sur glace a fait se lever les 12 000 personnes de la Hartvall Aréna d’Helsinki dans une communion totale avec les deux athlètes au sommet de leur art.
La perte incompréhensible du titre mondial a engendré des réactions exaltées et déçues de nombreuses personnes soit sur les chaines de télévision nationales comme étrangères soit sur les réseaux sociaux au point de paralyser le serveur informatique de la Fédération en raison de l’issue de ce résultat totalement inapproprié.
Nos deux sportifs ont illuminé de toute leur classe ce Mondial en remportant certes la dernière épreuve la plus importante, le programme libre avec un record du monde de points à la clé, mais, en aucun cas, de l’avis de tous les plus grands experts de la Danse mondiale, avec la marge nécessaire et pourtant évidente, susceptible de leur permettre de gagner le combiné.
« Le talent et les choix artistiques de Gabriella et Guillaume ont parlé au monde entier et ce n’est qu’injustice de ne pas l’avoir transcrit dans un 3e titre mondial consécutif. Nos jeunes athlètes sont en train d’écrire l’histoire de leur sport. Il serait bien venu que des esprits obscurs et tortueux issus d’une quelconque hégémonie s’éclairent sans arrière-pensées du sublime rayonnement de ces deux sportifs et comprennent que si ce qui s’est malheureusement passé à Helsinki, ce samedi 1er avril 2017, venait à se reproduire, cela générerait un scandale mondial nuisible à la crédibilité de ce sport » a déclaré le Président de la FFSG, Didier Gailhaguet, à l’issue des épreuves.
« Il va de soi que la Fédération Française des sports de glace mettra tout en œuvre avec le soutien de la Direction Technique Nationale, pour accompagner ses athlètes jusqu’à leur très possible réussite dorée Olympique (Pyeonchang-Février 2018) et ce, dans le plus grand respect et le nécessaire fair-play à l’égard des adversaires de Gabriella et Guillaume. Cependant, nous resterons extrêmement vigilants à ce que de tels déboires ne se reproduisent pas à leur encontre de manière aussi mal intentionnée » a-t-il conclu.